dissimulation

dissimulation

Messagepar Francois » 12 Aoû 2009, 17:08

Bonjour à tous,

une question pour nous faire discuter un peu : avez vous déjà observé et surtout dans quel milieu le comportement de dissimulation de la vipère aspic (aussi observé chez la péliade) par homochromie (la vipère utilise la couleur de sa robe pour se fondre dans un milieu) ?.
Bonne discussion :wink:
François
Découverte et Herpétologie de terrain.
Avatar de l’utilisateur
Francois
Modérateur
 
Messages: 2914
Inscription: 23 Avr 2007, 17:48
Localisation: Charente-maritime

Re: dissimulation

Messagepar cali » 12 Aoû 2009, 18:02

Comportement type de la vipère péliade :D
En effet, cet espèce de fuit pas certaines fois, elle reste se croyant caché :lol:
Aussi observé sous une plaque pour une vipère aspic qui n'a pas bougé à mon approche à 15cm et au moment où elle m'a vu, elle a essayé de me mordre la ptiote :mrgreen: .
A bientôt.
Cali.
Merot Alexandre.
alexandre.merot(at)yahoo.fr
Mon site en construction.
Avatar de l’utilisateur
cali
 
Messages: 558
Inscription: 24 Aoû 2008, 21:15
Localisation: Guerande

Re: dissimulation

Messagepar Francois » 12 Aoû 2009, 18:19

:roll: OK pour ton premier exemple avec la péliade mais pour le deuxième sous une plaque, ce n'est pas un comportement de dissimulation par "camouflage" mais plutôt un instant d'immobilisme pour observer l'intrus qui a soulevé la plaque.
Pour la péliade, peux tu si tu te rappelles détailler le milieu dans lequel elle s'est fondu ?.
A+
Découverte et Herpétologie de terrain.
Avatar de l’utilisateur
Francois
Modérateur
 
Messages: 2914
Inscription: 23 Avr 2007, 17:48
Localisation: Charente-maritime

Re: dissimulation

Messagepar Oraah » 12 Aoû 2009, 18:38

Francois a écrit::roll: OK pour ton premier exemple avec la péliade mais pour le deuxième sous une plaque, ce n'est pas un comportement de dissimulation par "camouflage" mais plutôt un instant d'immobilisme pour observer l'intrus qui a soulevé la plaque.
Pour la péliade, peux tu si tu te rappelles détailler le milieu dans lequel elle s'est fondu ?.
A+
Effectivement, pour le deuxième comportement, on ne peut pas le prendre comme une technique de camouflage. L'animal est surpris et prend le temps de bien observer, en tout cas pour certaines espèces puisque la verte et jaune ne prend même pas le temps de savoir ce qui lui arrive, elle détale.
Image
Avatar de l’utilisateur
Oraah
 
Messages: 2454
Inscription: 08 Juil 2007, 08:01
Localisation: Mérignac (33)

Re: dissimulation

Messagepar lamathiouzedu44 » 12 Aoû 2009, 18:45

Bonjours !
J'ai observé ce comportement chez la vipère aspic dont je dois avoir quelques clichés .

Image
Vipère aspic - Vipera Aspis © Mathieu Soler

Image
Vipère aspic - Vipera Aspis © Mathieu Soler

Vous noterez que ce spécimen est très difficile à voir en raison de son camouflage et de son emplacement :)

Image
Vipère aspic - Vipera Aspis © Mathieu Soler

Il est vrais que certains spécimen rencontrés se postaient à chaque fois au même endroit en thermorégulation, là où ils se fondaient le mieux avec le milieux.
Et ils étaient bien souvent difficiles a repérer

Voilà voilà :D

Mathieu :)
Avatar de l’utilisateur
lamathiouzedu44
 
Messages: 224
Inscription: 10 Aoû 2008, 22:34
Localisation: Guérande [44]

Re: dissimulation

Messagepar FlyingBasque » 12 Aoû 2009, 18:52

Pour les photos de Mathieu je dirais que ce n'est exactement ça, dans la mesure où elle se cache sous des éléments de son environnement.
Le fait de se confondre dans l'environnement sans se cacher est différent.

Enfin, je pense que c'es ça ce que François voulais dire... :roll:
FlyingBasque
 
Messages: 1122
Inscription: 03 Juil 2009, 18:12

Re: dissimulation

Messagepar Oraah » 12 Aoû 2009, 18:59

Oui, sur ce coup, les photos ne correspondent pas vraiment au vrai camouflage que l'on voit dans la nature (notamment chez certains venimeux aux couleurs très variables pour se dissumuler). Là on voit des spécimens qui se cachent dans la végétation, c'est observable chez toutes les espèces.
Image
Avatar de l’utilisateur
Oraah
 
Messages: 2454
Inscription: 08 Juil 2007, 08:01
Localisation: Mérignac (33)

Re: dissimulation

Messagepar Francois » 12 Aoû 2009, 19:41

:lol: bon et bien je vois que ça intéresse tout le monde !. En fait sur la première photo de Mathieu, on voit bien une similitude entre l'individu et la végétation sèche environnante. Autrement dit la vipère ne s'est pas lovée sur une végétation verte par exemple : elle serait vite répéré par contraste entre sa robe et le vert pétard. Après et comme le dit Flying les serpents et particulièrement les vipères utilisent bien le couvert végétal, même peu touffu.
J'ai quelques clichés de vipères dissimulées sur leur place d'insolation mais étant encore en argentique :oops: je ne peux vous les montrer.
Par contre, j'ai vu des individus lovés en galette sur des fougères sèches complètement cryptiques et que j'ai découvert au moment où leur motif dorsal s'est mis en mouvement, c'est à dire à moins d'un mètre !. En fait les échelons du dos se confondaient parfaitement avec le dessin d'une fougère déséchée.
Enfin, sur Oléron, j'ai trouvé des individus gris thermorégulant sur de la terre sablonneuse du même ton.
:wink: Pas folle la vipère :wink:
Et moi, je vais pouvoir changer de lunettes :mrgreen:
Découverte et Herpétologie de terrain.
Avatar de l’utilisateur
Francois
Modérateur
 
Messages: 2914
Inscription: 23 Avr 2007, 17:48
Localisation: Charente-maritime

Re: dissimulation

Messagepar FlyingBasque » 12 Aoû 2009, 19:55

Très bon fil ... :D

Je suis ancien chasseur de bécasse (ben, quoi ... chacun ses défauts, non ?).
Je chassais l'oiseau toujours tout seul avec mon chien, le but n'étant pas de rentrer avec de la viande, mais de trouver la bestiole, de faire travailler le chien et, éventuellement si le chien méritait la trouvaille, de tirer la bécasse. Vous allez me demander le rapport avec nos aspics...

Ben, vous qui les connaissez mieux que moi (je pense), je vais vous expliquer comment un connaisseur de bécasses (pas les viandarts) arrivent à voir la bestiole alors invisible à cause de son camouflage naturelle (elle se confond à 100% avec son environnement) :
le chien à l'arrêt devant la bécasse (des fois à 1 mètre, des fois à 10 mètres), on a beau à chercher, on ne la trouvera pas tout en étant à quelques mètres derrière le chien. Or, celui qui connaît un peu, se couche par terre et arrive (des fois) à voir l'oiseau car il se détache de la "ligne du sol", brèf on voit la silhouette de la bécasse (enfin sa tête et une partie du corps).

Alors, ma question : croyez-vous que l'on puisse trouver une vipère, qui ne bouge pas, ainsi ?

:mrgreen:
FlyingBasque
 
Messages: 1122
Inscription: 03 Juil 2009, 18:12

Re: dissimulation

Messagepar cali » 12 Aoû 2009, 20:25

Bon et bien j'ai cela à vous proposez sinon :
Image
Vipera berus mâle
Image
Vipera berus mâle
Image
Vipera berus mâle
Image
Vipera berus mâle

Cali.
Merot Alexandre.
alexandre.merot(at)yahoo.fr
Mon site en construction.
Avatar de l’utilisateur
cali
 
Messages: 558
Inscription: 24 Aoû 2008, 21:15
Localisation: Guerande

Re: dissimulation

Messagepar Francois » 12 Aoû 2009, 20:25

:mrgreen: ben si les herpétos se mettent à ramper maintenant :mrgreen: on va vraiment passer pour des timbrés :mrgreen: déjà que...
Découverte et Herpétologie de terrain.
Avatar de l’utilisateur
Francois
Modérateur
 
Messages: 2914
Inscription: 23 Avr 2007, 17:48
Localisation: Charente-maritime

Re: dissimulation

Messagepar Francois » 12 Aoû 2009, 20:30

ben là Cali, à part la troisième photo, ce n'est pas vraiment une utilisation optimale du milieu. Encore une qui se la racontait et qui avait trop confiance :mrgreen:
merci pour cette contribution.
Je vois que tout le monde voit de quoi je parle, attendons les autres.
Découverte et Herpétologie de terrain.
Avatar de l’utilisateur
Francois
Modérateur
 
Messages: 2914
Inscription: 23 Avr 2007, 17:48
Localisation: Charente-maritime

Re: dissimulation

Messagepar Oraah » 12 Aoû 2009, 20:31

En parlant de camouflage, j'ai remarqué que le lézard vert avait le motif d'une très petit plante que l'on trouve dans ses biotopes. A chaque fois que j'oublie sa robe et que je vois cette plante, je m'imagine des lézards verts partout !

Alors hasard ou pas ? Pour moi non, tout est calculé.
Image
Avatar de l’utilisateur
Oraah
 
Messages: 2454
Inscription: 08 Juil 2007, 08:01
Localisation: Mérignac (33)

Re: dissimulation

Messagepar FlyingBasque » 12 Aoû 2009, 20:36

Francois a écrit::mrgreen: ben si les herpétos se mettent à ramper maintenant :mrgreen: on va vraiment passer pour des timbrés :mrgreen: déjà que...


Oui, mais ... ça ne répond pas à ma question ... :wink:
FlyingBasque
 
Messages: 1122
Inscription: 03 Juil 2009, 18:12

Re: dissimulation

Messagepar boomslang » 13 Aoû 2009, 07:51

Je ne pense pas qu'on puisse voir un serpent camouflé en se couchant au sol, car ça dépasse nettement moins qu'une bécasse, c'est même carrément plaqué au sol, souvent dans des endroits très "sales".

Vue leur coloration, les vipères se camouflent très bien dans les fougères aigle sèches (Pteridium aquilinum), le zig-zag du dos mimant à la perfection les folioles de cette fougère. Je me suis fait avoir plus d'une fois.

Dans le Calvados, j'avais observé 5 vipères péliades le long d'une lisière forestière bien exposée, tellement bien cachées que je ne les ai vu qu'au retour, avec le soleil dans le dos... Et ce n'était pas faute de chercher à l'aller, et mes lunettes étaient neuves. :lol:

Je ne pense pas qu'elles se "croient cachées", leur immobilité à l'approche d'un intrus est purement comportementale et totalement indépendante de la couleur du couvert végétal. Elles choisissent leur coin en fonction du couvert - de sa densité certes, mais de sa couleur ? (Les serpents perçoivent-ils seulement les couleurs ?), mais surtout de la température et de l'ensoleillement. Après, tout est histoire de distance de fuite.
Boomslang
Avatar de l’utilisateur
boomslang
Modérateur
 
Messages: 2376
Inscription: 11 Mar 2008, 17:54
Localisation: Lot-et-Garonne

Suivante

Retourner vers Les serpents de France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron