Vipère péliade d'Auvergne

Vous pouvez parler de tout ce qui vous passe par la tête ici, hormis de ce qui est relatif aux serpents de France!

Vipère péliade d'Auvergne

Messagepar Thomas04 » 25 Oct 2019, 22:01

Bonjour,

Sur la cartographie de la vipère péliade en France, on s'aperçoit que cette espèce est isolée en Auvergne (ainsi que dans les Ardennes ou le sud du Jura) par rapport à sa distribution nationale (Normandie, Nord, Bretagne).

Comment peut-on expliquer cela: est-ce que la vipère a été introduite à un moment ou un autre (de façon accidentelle ou volontaire au cours des siècles passés) dans cette région ou l'espèce a existé dans les autres régions qui font la jonction avec l'Auvergne (ex: vallée de la Loire) puis a disparu au fil des siècles (ce qui est peut-être le cas avec les Ardennes) ?
A moins que l'on puisse supposer qu'il s'agisse de sous-espèce mais on l'aurait déjà su avec l'ADN.
On peut évoquer l'habitat et le climat, la vipère étant plutôt nordique comment expliquer de l'a voir dans une région presque méridionale (Haute-Loire) ?

Je précise que la vipère aspic bien représentée n'est pas touchée par ce problème de morcellement qui touche par contre certaines espèces de couleuvre.
Thomas04
 
Messages: 86
Inscription: 07 Aoû 2007, 22:00

Re: Vipère péliade d'Auvergne

Messagepar boomslang » 26 Oct 2019, 21:17

C'est la 2ième hypothèse : la répartition de la vipère péliade est relictuelle.
L'espèce est monotypique en France où n'existe que la sous-espèce nominale.
Le facteur le plus limitant pour l'espèce est la sécheresse atmosphérique, elle ne supporte pas les conditions trop sèches. Il y a également la compétition avec la vipère aspic, plus compétitive qu'elle dans le sud.
Elle a été volontairement introduite dans 2 communes d'Alsace.
Boomslang
Avatar de l’utilisateur
boomslang
Modérateur
 
Messages: 2376
Inscription: 11 Mar 2008, 17:54
Localisation: Lot-et-Garonne

Re: Vipère péliade d'Auvergne

Messagepar Thomas04 » 26 Oct 2019, 21:28

Bonjour,

Peut-on aussi supposer que certaines introductions ont été faites involontairement au cours des siècles mais faut-il en avoir la preuve ? Je pense notamment à la présence de la vipère péliade dans le sud du Jura qui est assez isolée à moins qu'elle ait été introduite.
Thomas04
 
Messages: 86
Inscription: 07 Aoû 2007, 22:00

Re: Vipère péliade d'Auvergne

Messagepar boomslang » 27 Oct 2019, 10:25

Rien a priori ne permet d'avancer cette hypothèse, et la génétique le montrerait très facilement.

Jusqu'à preuve du contraire, il s'agit ici aussi de populations relictuelles témoignant d'une répartition beaucoup plus large au cours de la dernière période géologique froide (-10 000 à -20 000 ans) durant laquelle l'espèce était vraisemblablement présente bien plus au sud qu'actuellement. Il existe d'autres populations isolées de la sorte dans les Alpes (1 toute petite en Haute-Savoie...) et les Balkans, où Vipera berus bosniensis diverge suffisamment du type pour avoir été élevée au rang de sous-espèce.
Boomslang
Avatar de l’utilisateur
boomslang
Modérateur
 
Messages: 2376
Inscription: 11 Mar 2008, 17:54
Localisation: Lot-et-Garonne


Retourner vers Libre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités