Un serpent monstrueux en Gironde ?

Un serpent monstrueux en Gironde ?

Messagepar Pirouette » 03 Juil 2009, 17:30

Bonjour à tous.
A l'occasion de la traversée de la dune sur la commune du Porge, en lisière de forêt, proche de buissons à la base de de la dune, nous avons vu un serpent de 1m50 à 2m de long, vert bouteille sur le dessus et tendant sur les jaunes sur la partie inférieure du flanc (couleur du ventre non vue). C'était le milieu d'après-midi, début juin. Il était exposé en plein soleil, et il s'est enfui à notre approche, vers une zone de petits arbustes et de ronces. Nous ne savons pas de quel type de serpent il s'agit. Nous avouons que nous sommes un peu inquiets vu sa taille, alors que nous passons régulièrement au même endroit. Pouvez-vous nous rassurer : devons-nous ou pas changer de trajet ? Et quel serait ce serpent ?
Merci par avance.
Cordialement,
Pirouette
 
Messages: 4
Inscription: 03 Juil 2009, 17:17

Re: Un serpent monstrueux en Gironde ?

Messagepar Alexorca » 03 Juil 2009, 17:43

Si vous devez changer de trajet, ça permettre juste au serpent de continuer son bain de soleil, mais il peut le faire ailleurs ce n'est pas le sujet, des serpents il y en a partout, ail faut juste les voir, ce qui est dur.
Au delà de 90 cm, ça ne peut être qu'une couleuvre sauf cas exceptionnels.
Surtout 1m 50, ce qui doit être surévalué, quoique j'ai bien fait une verte et jaune de 1m 55 ce printemps...
Alexandre Roux
alexorca(at)yahoo.fr
Ma Galerie Flickr
Avatar de l’utilisateur
Alexorca
 
Messages: 1017
Inscription: 30 Avr 2008, 14:54
Localisation: Rhône-Alpes

Re: Un serpent monstrueux en Gironde ?

Messagepar Francois » 03 Juil 2009, 20:05

Bonjour,

vous avez dû déranger une couleuvre verte et jaune (Hierophis viridiflavus) très très commune dans le sud ouest. Elle est inoffensive et ne mérite pas que vous changiez votre trajet de promenade. Si vous marchez d'un pas lourd, elle détalera dés qu'elle le pourra (les serpents sont très sensibles aux vibrations du sol). Rappelez vous les serpents ne sont pas sournois et n'attaquent pas l'homme mais en ont peur comme tous les animaux sauvages.
Cette espèce s'observe très facilement dans votre coin, elle est magnifique au niveau des couleurs mais siffle si on s'approche trop d'elle.
Voili Pirouette !.
François
Découverte et Herpétologie de terrain.
Avatar de l’utilisateur
Francois
Modérateur
 
Messages: 2914
Inscription: 23 Avr 2007, 17:48
Localisation: Charente-maritime

Re: Un serpent monstrueux en Gironde ?

Messagepar Oraah » 03 Juil 2009, 20:42

Effectivement, j'ai pensé la même chose que François en lisant la description. Ca correspond tout à fait. Espèce inoffensive, mais qui mord si on essaye de la saisir. Toutefois la morsure n'est vraiment pas du tout douloureuse (pour m'être fait mordu par des couleuvres), et ne laisse aucune séquelle (d'ailleurs on l'oublie très vite).
Image
Avatar de l’utilisateur
Oraah
 
Messages: 2454
Inscription: 08 Juil 2007, 08:01
Localisation: Mérignac (33)

Re: Un serpent monstrueux en Gironde ?

Messagepar papi » 03 Juil 2009, 23:03

Bonsoir,
... quelques remarques sur le post précédent ...
Oui, on peut considérer que Hierophis viridiflavus (qui est probablement l'espèce aperçue) est une couleuvre qui ne présente pas de danger et qu'il n'y a pas lieu de persécuter.
Mais sa morsure n'est pas indolore et peut même être franchement désagréable s'il s'agit d'un gros spécimen. Et, comme la plupart des couleuvres, elle possède une glande de Duvernoy, dont la sécrétion, mélangée à la salive, peut provoquer des troubles (relativement bénins dans le cas de notre couleuvre, irritation, démangeaison, oedème léger dans la région mordue) si elle est injectée dans les tissus, même superficiellement, ce qui avec Hierophis viridiflavus, se produit couramment vu la propension de cette couleuvre à mordre lorsqu'elle est saisie ...
Que Pirouette se rassure : j'ai testé, je suis toujours vivant ...
Et puis dites vous que là ou vous avez une couleuvre verte et jaune de grande taille, il y a moins de risque de rencontrer une vipère, le liron (c'est comme ça qu'on l'appelait dans la région) les inscrit volontiers à son menu.
Donc la prochaine fois que vous la revoyez, n'y prêtez aucune attention, elle vous le rendra bien ... :wink:

Pour info sur la glande de Duvernoy, cet extrait d'une étude publiée par Max Goyffon et Ivan Ineich, du MNHN:

Titre du document / Document title
NOUVEAU REGARD SUR LES SERPENTS VENIMEUX = A NEW LOOK AT VENOMOUS SNAKES
Auteur(s) / Author(s)
GOYFFON M. (1) ; INEICH I. (2) ;
Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s)
(1) USM 505 Muséum national d'Histoire naturelle, 57, rue Cuvier, 75005 Paris, FRANCE
(2) USM 602. Museum national d'Histoire naturelle, 57, rue Cuvier, 75005 Paris, FRANCE

Résumé / Abstract
Des accidents d'envenimation sérieux peuvent s'observer après des morsures de serpents considérés comme des couleuvres inoffensives parce qu'ils sont dépourvus de crochets venimeux (serpents aglyphes) et de glandes venimeuses typiques. Cependant, des travaux récents ont montré que la glande salivaire annexe (glande de Duvernoy) présente chez la majorité d'entre eux est en réalité une glande venimeuse dont les sécrétions toxiques ne diffèrent pas fondamentalement des venins de vipéridés ou d'élapidés. Certains types de denture peuvent en outre favoriser la pénétration de ces sécrétions dans la plaie pendant une morsure. Enfin, il apparaît que la fonction venimeuse est présente chez d'autres squamates, varans et iguanes, regroupés désormais avec les serpents dans le clade des Toxicofera. Toutefois, au sein des Toxicofera, seules les morsures des serpents venimeux peuvent présenter un réel danger pour l'homme.

Papi
papi
 
Messages: 12
Inscription: 22 Juin 2009, 16:11

Re: Un serpent monstrueux en Gironde ?

Messagepar Oraah » 04 Juil 2009, 09:47

papi a écrit:Bonsoir,
... quelques remarques sur le post précédent ...
Oui, on peut considérer que Hierophis viridiflavus (qui est probablement l'espèce aperçue) est une couleuvre qui ne présente pas de danger et qu'il n'y a pas lieu de persécuter.
Mais sa morsure n'est pas indolore et peut même être franchement désagréable s'il s'agit d'un gros spécimen. Et, comme la plupart des couleuvres, elle possède une glande de Duvernoy, dont la sécrétion, mélangée à la salive, peut provoquer des troubles (relativement bénins dans le cas de notre couleuvre, irritation, démangeaison, oedème léger dans la région mordue) si elle est injectée dans les tissus, même superficiellement, ce qui avec Hierophis viridiflavus, se produit couramment vu la propension de cette couleuvre à mordre lorsqu'elle est saisie ...
Que Pirouette se rassure : j'ai testé, je suis toujours vivant ...
Et puis dites vous que là ou vous avez une couleuvre verte et jaune de grande taille, il y a moins de risque de rencontrer une vipère, le liron (c'est comme ça qu'on l'appelait dans la région) les inscrit volontiers à son menu.
Donc la prochaine fois que vous la revoyez, n'y prêtez aucune attention, elle vous le rendra bien ... :wink:

Pour info sur la glande de Duvernoy, cet extrait d'une étude publiée par Max Goyffon et Ivan Ineich, du MNHN:

Titre du document / Document title
NOUVEAU REGARD SUR LES SERPENTS VENIMEUX = A NEW LOOK AT VENOMOUS SNAKES
Auteur(s) / Author(s)
GOYFFON M. (1) ; INEICH I. (2) ;
Affiliation(s) du ou des auteurs / Author(s) Affiliation(s)
(1) USM 505 Muséum national d'Histoire naturelle, 57, rue Cuvier, 75005 Paris, FRANCE
(2) USM 602. Museum national d'Histoire naturelle, 57, rue Cuvier, 75005 Paris, FRANCE

Résumé / Abstract
Des accidents d'envenimation sérieux peuvent s'observer après des morsures de serpents considérés comme des couleuvres inoffensives parce qu'ils sont dépourvus de crochets venimeux (serpents aglyphes) et de glandes venimeuses typiques. Cependant, des travaux récents ont montré que la glande salivaire annexe (glande de Duvernoy) présente chez la majorité d'entre eux est en réalité une glande venimeuse dont les sécrétions toxiques ne diffèrent pas fondamentalement des venins de vipéridés ou d'élapidés. Certains types de denture peuvent en outre favoriser la pénétration de ces sécrétions dans la plaie pendant une morsure. Enfin, il apparaît que la fonction venimeuse est présente chez d'autres squamates, varans et iguanes, regroupés désormais avec les serpents dans le clade des Toxicofera. Toutefois, au sein des Toxicofera, seules les morsures des serpents venimeux peuvent présenter un réel danger pour l'homme.

Papi
Je savais que certaines couleuvres avait du "venin" dans leur salive mais pas chez nos couleuvres françaises, merci du renseignement. Est-ce vraiment dangereux ? Non, parce que je fréquente beaucoup les vertes et jaunes et je ne suis dans un état de santé pitoyable, donc il ne faut pas que je me trompe. Encore aucune morsure de verte et jaune, mais c'est si vite arrivé...

J'ai un ami qui s'était fait mordre par une verte et jaune devant moi, un bon gros morceau d'un mètre et quelques centimètres, et il a eu peur sur le coup (la morsure est tellement rapide), il a eu quelques gouttes de sang sur les lieux de la perforation de la peau, mais aucune marque le lendemain..
Image
Avatar de l’utilisateur
Oraah
 
Messages: 2454
Inscription: 08 Juil 2007, 08:01
Localisation: Mérignac (33)

Re: Un serpent monstrueux en Gironde ?

Messagepar papi » 04 Juil 2009, 10:18

Bonjour,
Non, ce n'est pas dangereux ! Mon propos n'était pas là !
Mais vous avez certainement constaté que Hiérophis a tendance à mordre en " machouillant ", en insistant et sans relacher sa prise, ce qui favorise la pénétration de la salive dans les micro-plaies.
Et même en cas de sensibilité de la personne mordue, les réactions restent tout à fait bénignes (du moins, jusqu'à ce jour il ne semble pas y avoir eu d'accident qui ait mérité d'être noté).
Mais je voulais dire que ce qui nous semble véniel, à nous qui sommes habitués à ces animaux et qui n'avons pas les à-priori que peuvent avoir les profanes, peut être perçu différemment par quelqu'un qui ne connait pas les serpents, et qui, sur la foi de ce qu'il pourrait avoir lu (" la morsure n'est vraiment pas du tout douloureuse "), pourrait être tenté de saisir une grosse couleuvre verte et jaune, qui compte tenu de la détermination de cette espèce à se défendre, le mordra ...
Et s'il se fait mordre, il y a des chances qu'il trouve cela pour le moins assez désagréable et qu'il réagisse de façon encore plus désagréable pour la malheureuse bestiole ... Et ça irait à l'encontre de ce que vous recherchez ...
Cordialement,

Papi
papi
 
Messages: 12
Inscription: 22 Juin 2009, 16:11

Re: Un serpent monstrueux en Gironde ?

Messagepar Pirouette » 04 Juil 2009, 10:43

Bonjour à tous.
Et d'abord un grand merci pour toutes ces précisions très intéressantes et très claires. Notre intention n'était évidemment pas d'éliminer le serpent que nous avons croisé sur la dune, nous aimons trop la nature pour cela, non mais nous voulions être sûrs de sa détermination, car d'après les diffférents livres dont nous disposons, nous ne savions pas si c'était une couleuvre verte et jaune ou une couleuvre d'Esculape (je suis plutôt spécialisée en botanique !). D'ailleurs, à ce propos, pourriez-vous me confirmer si cette dernière est présente en Gironde, et où serait-elle visible ?
Juste une remarque pour Alexorca : nous n'avons pas surévalué la longueur du specimen que nous avons vu, c'est d'ailleurs sa longueur qui nous a en définitive impressionnés, ainsi que son diamètre.
Cordialement,
Pirouette
 
Messages: 4
Inscription: 03 Juil 2009, 17:17

Re: Un serpent monstrueux en Gironde ?

Messagepar Galiser » 04 Juil 2009, 17:37

Bonsoir et bienvenue pirouette
Un petit tour ici http://www.serpentsdefrance.fr/Couleuvr ... tjaune.php devrait vous aider.
A bientôt et merci pour votre comportement :wink:
Même pas peur !!
Image
Avatar de l’utilisateur
Galiser
Modérateur
 
Messages: 3432
Inscription: 13 Mai 2007, 06:11
Localisation: Savoie

Re: Un serpent monstrueux en Gironde ?

Messagepar Pirouette » 08 Mar 2010, 12:41

Bonjour à tous.
Depuis l'été dernier, nous avons vu une émission de télévision dans laquelle des scientifiques évoquaient notamment les reptiles en Gironde. Il y a été question en particulier de la couleuvre d'Esculape, et lorsque nous l'avons vue dans ce reportage, nous n'avons eu plus aucun doute : il s'agissait bien d'un specimen de cette espèce que nous avions rencontré en juillet 2009.
Encore merci à tous les intervenants qui m'avaient aidée à cette époque pour l'identification de notre 'monstre'.
Cordialement,
Pirouette
 
Messages: 4
Inscription: 03 Juil 2009, 17:17

Re: Un serpent monstrueux en Gironde ?

Messagepar Francois » 08 Mar 2010, 13:10

Bonjour Pirouette,

:lol: je suis désolé de vous avoir induite en erreur :oops: la couleuvre d'esculape est bien présente en Gironde le long de la chaîne des lacs, seulement elle est très rare et j'ai pensé trop rapidement à une verte et jaune (Hierophis) très très commune dans le Sud-ouest.
Je transmet cette observation au coordonateur régional de la région Aquitaine.
Merci de nous avoir tenu au courant et de votre attitude.
François
Découverte et Herpétologie de terrain.
Avatar de l’utilisateur
Francois
Modérateur
 
Messages: 2914
Inscription: 23 Avr 2007, 17:48
Localisation: Charente-maritime

Re: Un serpent monstrueux en Gironde ?

Messagepar Pirouette » 15 Mar 2010, 10:30

Bonjour François.
Avec plaisir ! Et merci encore pour les informations précieuses que vous nous avez données.
Cordialement,
Pirouette
 
Messages: 4
Inscription: 03 Juil 2009, 17:17


Retourner vers Les serpents de France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité