Couleuvre de Montpellier

Ici, on pourra parler de tous ce qui est relatif aux serpents de France.

Re: Couleuvre de Montpellier

Messagepar FlyingBasque » 12 Aoû 2020, 21:02

Salut Boomslang,

Ton lien



Sur les cartes de distribution des espèces il y a 2 sortes d'encadrements : jaune simple et jaune gras.
Sais-tu ce que ça veut dire ? J'ai posé la question mais pas encore de réponse.

Est-ce que ça pourrait signifier que les encadrements simples sont des simples déclarations de contact et les encadrements gras des contacts confirmés ?
FlyingBasque
 
Messages: 1154
Inscription: 03 Juil 2009, 18:12

Re: Couleuvre de Montpellier

Messagepar boomslang » 12 Aoû 2020, 21:58

Salut,

Apparemment, les jaunes simples sont des citations dans des bases de données externes au site (B.D.H. et AHEnuario), les jaunes gras sont des observations du programme S.A.R.E. dont S.I.A.R.E. semble être le portail de restitution. Toutes ces bases ont l'air reliées, je n'en sais pas plus...

Exemple :
XN73
1 Citas

1 Citas (B.D.H.)
0 Citas (B.D.H. web)
0 Citas (AHEnuario web)

En seguimiento (S.A.R.E.)
6 Observaciones
Boomslang
Avatar de l’utilisateur
boomslang
Modérateur
 
Messages: 2516
Inscription: 11 Mar 2008, 17:54
Localisation: Lot-et-Garonne

Re: Couleuvre de Montpellier

Messagepar pitou » 13 Aoû 2020, 15:09

boomslang a écrit:
pitou a écrit:
boomslang a écrit:seulement 13 espèces des serpents de France...


13 espèces ?? Il n'y en a pas 12 ? :?: :?:


Avec la séparation des sous-espèces de Natrix natrix, nous avons maintenant en France Natrix helvetica et Natrix astreptophora.


Ah oui je n'avais pas pris en compte cela, c'est donc assez récent, et donc a ou ce limite la répartition de Natrix astreptophora ?
pitou
 
Messages: 157
Inscription: 04 Jan 2020, 11:09
Localisation: Grabels, hérault

Re: Couleuvre de Montpellier

Messagepar pitou » 13 Aoû 2020, 15:11

Ah oui ça explique tout, pauvre Couleuvre de Montpellier qui a du avoir un changement de température assez radical :(
pitou
 
Messages: 157
Inscription: 04 Jan 2020, 11:09
Localisation: Grabels, hérault

Re: Couleuvre de Montpellier

Messagepar Naturazoom » 13 Aoû 2020, 15:59

pitou a écrit:Ah oui je n'avais pas pris en compte cela, c'est donc assez récent, et donc a ou ce limite la répartition de Natrix astreptophora ?


En gros elle pénètre en France par l'est des Pyrénées dans les P-O et l' Aude, des hybrides ont été trouvé également au Pays-Basque et en Ariège (Étude à paraître).
Naturazoom
 
Messages: 400
Inscription: 11 Aoû 2009, 16:38

Re: Couleuvre de Montpellier

Messagepar FlyingBasque » 31 Aoû 2020, 18:48

Salut,
Message pour tous mais aussi pour Boomslang ... :lol:

Tu m'as transmis le lien suivant http://siare.herpetologica.es/bdh/distribucion il y a quelques temps. Quand je regarde la carte de distribution des serpents et en particulier de celui qui m'intéresse, je vois qu'il y a pas mal de trouvailles. Notamment à moins de 50 bornes de chez moi (en vol d'oiseau bien entendu). Puisque le terrain et le climat de cette région ne diffère pas significativement de celui de ma région, je me pose la question pourquoi notre couleuvre de Montpellier ne pourrait pas se trouver de temps en temps ailleurs que sa zone de répartition habituelle.
Mais je me devais donc de vérifier l'exactitude des données du site espagnol. Chose faite.
Le site est géré par le musée national des sciences naturelles à Madrid. Je suppose que l'on peut leur faire confiance. Mon interlocuteur confirme que des erreurs sont parfois possibles, mais que globalement ces données sont fiables.
Pas toutes les montagnes des Pyrénées s'élèvent à 3404m (Aneto), il y a des passages au niveau de la mer et à quelques dizaines ou centaines de mètres.
Je comprends aussi (si, si ...) que sans preuves matérielles (photos géolocalisées, cadavres, mues, etc) on ne peut pas affirmer de façon ferme qu'un serpent s'y trouve, mais de là à dire que c'est impossible ... :mrgreen:
Brèf, j'y crois toujours (en mes hallucinations) :roll:
Je ne vais pas publier ici les adresses de mes contacts, mais je peux les passer en MP à ceux que je fréquente régulièrement ici ... 8)
Je continue mes interrogations ... :D
FlyingBasque
 
Messages: 1154
Inscription: 03 Juil 2009, 18:12

Re: Couleuvre de Montpellier

Messagepar boomslang » 01 Sep 2020, 18:00

Salut,

Je ne comprends pas bien ton insistance, tu n'apportes rien de nouveau :
- personne ici ne s'est permis une seule seconde de douter des données espagnoles ;
- attention, une maille validée n'indique certainement pas que l'espèce y est partout présente, dans les cas extrêmes, il n'y a peut-être qu'une seule donnée juste avant à la frontière sud de cette maille ;
- et si, le climat et la végétation changent drastiquement lorsqu'on redescend suffisamment de l'autre côté de la frontière, c'est flagrant, reconnu et documenté : les hêtres et chênes caduques laissent par exemple la place aux chênes sempervirents ;
- je ne crois pas que quelqu'un ait dit ici que c'était impossible, il y a toujours la possibilité d'un individu perdu ou transporté accidentellement, ou même d'un "aventurier" isolé qui se balade hors de son aire, mais alors, 50 bornes, ça fait quand même loin pour une promenade de petite bestiole sans pattes ;
- l'espèce n'est pas implantée au Pays Basque français, jusqu'à preuve du contraire... et les preuves sont bien souvent faciles à trouver (à commencer par des spécimens écrasés sur les routes...). Si preuves, aucun problème, il faudra revoir les affirmations ci-dessus.

Relis bien les articles et livres de POTTIER et d'autres qui proposent une explication biologique sur les besoins thermiques de l'espèce, tu verras que les printemps au nord des Pyrénées sont bien trop gris et frais pour cette espèce qui appartient à une famille exclusivement tropicale et subtropicale. Et ne me dis pas que le Pays Basque est subtropical... :lol: :mrgreen:
Boomslang
Avatar de l’utilisateur
boomslang
Modérateur
 
Messages: 2516
Inscription: 11 Mar 2008, 17:54
Localisation: Lot-et-Garonne

Re: Couleuvre de Montpellier

Messagepar india » 01 Sep 2020, 19:46

Et une centaine de brun du pélargonium dans mes jardinière ,pas de l'archi sud çà :mrgreen:
Merveille de nature
Avatar de l’utilisateur
india
 
Messages: 2087
Inscription: 08 Sep 2009, 17:41

Re: Couleuvre de Montpellier

Messagepar FlyingBasque » 01 Sep 2020, 20:13

Salut,

boomslang a écrit:
- personne ici ne s'est permis une seule seconde de douter des données espagnoles ;


Ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit. Par précaution j'ai simplement voulu vérifier l'exactitude des données du site, c'est tout :?

- attention, une maille validée n'indique certainement pas que l'espèce y est partout présente, dans les cas extrêmes, il n'y a peut-être qu'une seule donnée juste avant à la frontière sud de cette maille ;


une maille validée indique que la présence a été confirmée, selon mes interlocuteurs. Je voulais en avoir la certitude.

- et si, le climat et la végétation changent drastiquement lorsqu'on redescend suffisamment de l'autre côté de la frontière, c'est flagrant, reconnu et documenté : les hêtres et chênes caduques laissent par exemple la place aux chênes sempervirents ;


Je ne suis pas aussi persuadé de ça que toi, je "connais" le coin un peu. J'irai bien volontiers y faire un tour au printemps prochain pour vérifier.


- je ne crois pas que quelqu'un ait dit ici que c'était impossible,


Pas dans ce fil et peut être même pas sur ce forum (je ne me rappelle pas exactement), mais on m'a bien fait comprendre que ... (peut être à raison, mais bon ... :| ).

il y a toujours la possibilité d'un individu perdu ou transporté accidentellement, ou même d'un "aventurier" isolé qui se balade hors de son aire, mais alors, 50 bornes, ça fait quand même loin pour une promenade de petite bestiole sans pattes ;


Je ne dis pas que sa présence éventuelle ici serait courante ou même normale. Je crois avoir vu cet individu, j'ai peut être tort, mais je crois aussi que ce n'est pas si impossible que ça :P

- l'espèce n'est pas implantée au Pays Basque français, jusqu'à preuve du contraire... et les preuves sont bien souvent faciles à trouver (à commencer par des spécimens écrasés sur les routes...). Si preuves, aucun problème, il faudra revoir les affirmations ci-dessus.


C'est ce que j'ai dit non ? :roll:

Relis bien les articles et livres de POTTIER et d'autres qui proposent une explication biologique sur les besoins thermiques de l'espèce, tu verras que les printemps au nord des Pyrénées sont bien trop gris et frais pour cette espèce qui appartient à une famille exclusivement tropicale et subtropicale.


J'ai comme un petit doute :shock: Je pense (à vérifier) que c'est plutôt l'été qui peut différencier pas mal ... (sans doute en faveur de l'espèce présente au sud).

Et ne me dis pas que le Pays Basque est subtropical... :lol: :mrgreen:


Quoi que ... :D

Je suis mis en contact avec un herpéto de terrain chevronné (paraît-il), un grand habitué du pays basque du sud. Je reviendrai ici avec plus d'informations. Il dira peute être la même chose que vous.

Et pour être tout à fait claire : je ne veux rien apporter de plus, je n'en suis pas capable, je n'ai pas la connaissance suffisante. Je veux simplement re-vérifier si mon observation de l'époque trouve autant "d'opposition" qu'il y a ... un certain temps. C'est le cas, j'en déduis qu'entre temps aucune observation sérieuse n'a été faite, ce qui paraît normal si elle n'y est pas ... :mrgreen:

J'ai vu sur un chemin non carrossable à travers un champs de fougère sur un flanc de colline (chemin également couvert par la fougère que j'ai estimé à l'époque à environ 1.20m de hauteur, mais je veux bien la baisser à 1 mètre) une tête de serpent qui me soufflait dessus (fortement, la tête à une dizaine de centimètres au dessus de la fougère). C'est d'ailleurs le soufflement qui a fait que je l'ai vu, j'étais à une dizaine de mètres. Aussitôt vu, aussitôt disparu. J'ai couru, j'ai vu la végétation bouger (juste quelques petites herbes entre les fougères) et filer quelque chose (juste quelques centimètres et très vite) vers le bas. Je n'ai pas pu suivre, la pente devenant trop raide pour courir (je ne savais pas vers quelle direction non plus). Rien ne permets donc d'affirmer qu'il s'agissait d'une montpellier. Mais quoi alors ? Il devait être grand (très grand) pour balancer sa tête à plus d'un mètre quand même. Bien entendu j'ai pensé à la verte et jaune mais il n'était pas vraiment de la couleur d'une verte et jaune, ça virait plutôt vers le marron clair.
Le comportement m'a intrigué déjà à l'époque : les serpents qui sont généralement discrets, pourquoi celui-ci s'est manifesté à une dizaine de mètres de moi :shock:
FlyingBasque
 
Messages: 1154
Inscription: 03 Juil 2009, 18:12

Précédente

Retourner vers Les serpents de France...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron